Accueil > Accueil > Magazine > n°117 Mars-Avril 2009 > Ile-de-France, l'histoire en capitale

Imprimer

Reportage

Ile-de-France, l'histoire en capitale

Trois quarts d'heure de Paris

Cet exceptionnel château du XIIIe siècle conjugue architecture médiévale et confort contemporain. Cette propriété est aujourd'hui proposée entièrement meublée.
Ile-de-France, l'histoire en capitale

La façade d'arrivée, que l'on découvre au bout d'une longue allée, était protégée par un pont-levis.

Classé Monument Historique, ce somptueux château situé aux portes de Paris se range parmi les plus belles propriétés privées de l’Hexagone. En parfait état, il s’agit du seul édifice médiéval francilien à avoir survécu aux guerres de religions et à la Révolution française. Depuis ses origines, qui remontent au XIIIe siècle, ce château a accueilli des rois, la noblesse ainsi que de nombreux hôtes de renom. Il fut construit entre 1290 et 1304 par Hughes II de Bouville. Ce dernier était un personnage important, puisqu’il occupait la fonction de premier chambellan de Philippe Le Bel. Autour du château, les terres appartenaient initialement à la reine Marguerite de Provence (1221-1295), l’épouse de Louis IX, mais furent progressivement cédées à de Bouville. Vendu meublé, ce bien d’exception offre tous les équipements et le confort exigé par la vie moderne, sans compromettre l’intégrité de son architecture ou de son histoire. “À notre connaissance, il s’agit de l’un des derniers châteaux de cette importance en Ile-de-France, souligne-t-on à l’Agence Internationale Mercure Île-de-France.

Son propriétaire a investi des sommes très importantes pour en faire un lieu hors du commun et hors du temps. Aucun détail n’a été négligé”. Passées les imposantes murailles et l’ancien pont-levis, apparaît une cour intérieure qui fait immanquablement penser à une place de village. Sur 4 500 m2 habitables, le château comprend dix-huit suites, plus huit chambres d’invités remarquablement agencées. Soit au total, 26 chambres, dont la chambre du Roi, aux dimensions généreuses, disposant chacune de sa salle de bains. Une salle à manger principale, baptisée “salle des fêtes”, grande salle voûtée de 200 m2 avec ses plafonds peints des XVe ou XVIe siècles et ses cheminées, plusieurs salles à manger supplémentaires, une pièce de réception, ainsi que de nombreux petits salons et bibliothèques complètent ce lieu d’exception. S’y ajoute une cuisine professionnelle, équipée pour servir une centaine de convives. Ainsi que trois autres cuisines datant des XIIe, XVIe (peinte) et XVIIIe (en bois et en cuivre) siècles, idéales pour recevoir en plus petit comité. Ces trois endroits différents symbolisent parfaitement la diversité du bien, qui a su évoluer au fil du temps tout en conservant une cohérence remarquable. Un véritable enchantement parmi ce dédale de pièces, plus étonnantes les unes que les autres ! L’ensemble est doté d’un système de sécurité très performant. Quant à la décoration intérieure du château, elle reflète un mélange harmonieux de styles qui ont évolué à travers sept siècles d’Histoire, allant des décors austères du Moyen-Âge aux exubérances du Second Empire. Cette propriété dispose également d’infrastructures indispensables au bien-être et à la relaxation de ses occupants, puisqu’une ancienne dépendance du XIXe siècle a été transformée en centre de remise en forme. Ce dernier comprend une incroyable piscine intérieure de 25 mètres baignée de lumière grâce à une grande verrière, une piscine extérieure, un spa, un hammam, des salons de massage, une salle de gymnastique et un jardin d’hiver. À ces installations, s’ajoutent une chapelle consacrée en 1304, un salon de thé à l’orientale, une salle de cinéma avec son THX, un théâtre privé entièrement équipé, mais également un studio d’enregistrement, un jardin botanique exotique, un court de tennis ou encore des écuries.

Ce château bénéficie aussi de somptueux espaces extérieurs. Entouré de douves parfaitement rénovées, édifié au XIIIe siècle autour d’un parc paysagé de 10 hectares, il constitue un modèle du genre. Il offre au total 600 hectares de campagne, de bois, de ruisseaux, de jardins et de terrains de chasse magnifiquement préservés. Avec en plus des cours ombragées, un grand verger, un jardin floral d’un hectare du XVIIIe siècle, mais aussi un potager où l’on cultive plantes et herbes médiévales. Un ravissement pour les yeux, rendu possible par la présence quotidienne de trois jardiniers. Un pigeonnier, construit au milieu d’un étang, complète cette somptueuse propriété. Enfin, des tonnelles et autres pergolas, disséminées parmi les allées, les bassins et les parterres de fleurs, sont autant de plaisirs pour les heureux promeneurs du parc de ce château d’une étonnante beauté. À 45 minutes de voiture de la capitale, il permet de rayonner dans toute l’Île-de-France, voire au-delà. Un parcours de golf (18 trous), le château de Versailles, la forêt de Fontainebleau ou Deauville, la station balnéaire normande, se situent non loin de là. Thierry de Langsdorff est en charge de la vente pour l’Agence Internationale Mercure Île-de-France. Prix de présentation : 45 millions d’euros.

Agent immobilier : Agence Internationale Mercure Ile-de-France, 43, boulevard Garibaldi, 75015 Paris. Tél. : 01 43 06 79 72. http://www.agencemercure.fr

Photo : © Camille Moirenc

À lire également

Édition n°150

Actuellement en kiosque